Conférence. Le roi de France à Sainte-Colombe.

Culturelle à Saint-Romain-en-Gal
Gratuit
tour de valoisR. Lauxerois
  • Par Bruno Galland, directeur des Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon, Professeur associé à Sorbonne-Université

  • Le 21 juin 1333, le roi Philippe VI de Valois approuvait un accord de pariage sur Sainte-Colombe avec l’archevêque de Vienne ; moins de deux ans plus tard, il plaçait la ville sous administration royale et y faisait construire la célèbre tour que l’on admire encore aujourd’hui.
    Cette pénétration française si rapide est d’autant plus remarquable que trente ans plus tôt, le roi de France était totalement absent du Dauphiné et qu’il se démenait encore pour essayer de s’imposer à Lyon. Et on ne...
    Le 21 juin 1333, le roi Philippe VI de Valois approuvait un accord de pariage sur Sainte-Colombe avec l’archevêque de Vienne ; moins de deux ans plus tard, il plaçait la ville sous administration royale et y faisait construire la célèbre tour que l’on admire encore aujourd’hui.
    Cette pénétration française si rapide est d’autant plus remarquable que trente ans plus tôt, le roi de France était totalement absent du Dauphiné et qu’il se démenait encore pour essayer de s’imposer à Lyon. Et on ne peut pas oublier que quinze ans plus tard, en 1349, le même roi Philippe VI réussira à acheter le Dauphiné au malheureux Humbert II.
    La pénétration française à Sainte-Colombe apparaît donc comme une surprise, mais qui annonce la suite de la politique française. Comment a-t-elle été préparée ? De quelle manière le roi de France s’est-il progressivement implanté, à la faveur de quelles opportunités et dans quel dessein ? C’est à ces questions que la présente conférence propose d’apporter quelques réponses.
  • Langues parlées
    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
  • gratuit, pas d'accès au musée et site
Horaires
Horaires
  • Le 28 janvier 2023 de 15:30 jusqu'à 17:30