Ce que vit le rhinocéros… lorsqu’il regarda de l’autre côté de la clôture – Viva Moletane

Spectacle ,  Théâtre à Saint-Julien-Molin-Molette
À partir de :  8 Tarif plein
imgcarousel-name-mising
imgcarousel-name-mising
  • Cette pièce de théâtre est programmé dans le cadre de la saison de spectacles vivants de l’association Viva Moletane.
    Par la Cie Germ36 / Texte original de Jens Raschke
    Dès 10 ans.

  • Cette fable de Jens Raschke se déroule dans le zoo inspiré de celui qui fut implanté dans le camp de concentration de Buchenwald pour divertir les SS et leurs familles. L’auteur donne la parole aux animaux qui, depuis leur enclos, observent le camp où ils distinguent les « bottés » et les « rayés ». On y croise l’Ours, Papa Babouin, Monsieur Mouflon et Petite-Marmotte.
    Si certains animaux préfèrent ne pas se mêler de ce qui se passe de l’autre côté de la clôture et hiberner pour tout...
    Cette fable de Jens Raschke se déroule dans le zoo inspiré de celui qui fut implanté dans le camp de concentration de Buchenwald pour divertir les SS et leurs familles. L’auteur donne la parole aux animaux qui, depuis leur enclos, observent le camp où ils distinguent les « bottés » et les « rayés ». On y croise l’Ours, Papa Babouin, Monsieur Mouflon et Petite-Marmotte.
    Si certains animaux préfèrent ne pas se mêler de ce qui se passe de l’autre côté de la clôture et hiberner pour tout oublier, l’Ours entreprend d’ouvrir les yeux de ses compères qui ont renoncé par peur ou par lâcheté. Cette création de la compagnie lyonnaise Germ36 livre une parabole puissante sur le fait de détourner le regard collectivement. Un plaidoyer fort pour le courage civil et contre l’oubli, et surtout pour ne pas fermer les yeux sur l’injustice. Captivant, poétique, drôle et touchant.
  • Langues parlées
    • Français
  • Le 4 mars 2023
  • Tarif plein
    8 €

    • A l'année

  • Tarif réduit
    5 €

    • A l'année

Horaires
Horaires
  • Le 4 mars 2023 à 20:30
    * Accueil dès 19h30, buvette et petite restauration proposées par Viva Moletane !