conférence : Sous le prieuré médiéval, l’agglomération antique de Turedonum (Revel-Tourdan, Isère)

Culturelle à Saint-Romain-en-Gal
Gratuit
auditoriumpatrick ageneau
garomTony Silvino
  • Tony Silvino, Service archéologique de la ville de Lyon et Gwenaëlle Grange, Bureau d’études Études et valorisations archéologiques (Éveha)

  • Dans le cadre du projet de réaménagement de bâtiments situés autour de la place de Tourdan à Revel-Tourdan (Isère), une fouille d’archéologie préventive menée en 2020 par une équipe d’Eveha a permis de révéler un pan de l’histoire du bourg de Tourdan depuis la fin de l’âge du Fer jusqu’à une époque très récente. Pour la période antique, le site se trouve au cœur d’un habitat dont les modalités sont encore relativement floues : agglomération secondaire, sanctuaire ? Quoi qu’il en soit, les...
    Dans le cadre du projet de réaménagement de bâtiments situés autour de la place de Tourdan à Revel-Tourdan (Isère), une fouille d’archéologie préventive menée en 2020 par une équipe d’Eveha a permis de révéler un pan de l’histoire du bourg de Tourdan depuis la fin de l’âge du Fer jusqu’à une époque très récente. Pour la période antique, le site se trouve au cœur d’un habitat dont les modalités sont encore relativement floues : agglomération secondaire, sanctuaire ? Quoi qu’il en soit, les vestiges de cette période se développent sur une superficie de 40 ha environ. La fouille a ainsi permis de dévoiler une série de structures se rapportant à plusieurs occupations anciennes, dont la période tardo-républicaine matérialisée par une série de fosses riches en mobiliers céramiques. Au cours du changement d’ère, un habitat de qualité se met en place même s’il est difficile de connaître précisément les modalités de son organisation (domus, élément d’un sanctuaire ?). La période médiévale s’avère la période la mieux documentée du site avec une première occupation du haut Moyen Age matérialisée par une série de murs qui pourraient appartenir à un édifice de culte. La découverte d’un fragment de stèle funéraire datée du VIe s. pourrait corroborer cette hypothèse. Il faut attendre le moyen Age central pour trouver les vestiges manifestes d’une occupation funéraire. En effet, une cinquantaine de sépultures de cette période a été découverte. Elles se répartissent au sud-ouest de l’église actuelle. Au cour du XIIIe s. ou au début du siècle suivant, le site connaît une phase de construction importante qui est liée à la mise en place des bâtiments d’un prieuré bien attesté dans les textes. Un four de tuiliers lui est associé. Une série de réfections est visible ensuite pendant la période Moderne au travers de nouvelles constructions.
  • Langues parlées
    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
  • Pas d'accès au musée et site archéologique
Horaires
  • Du 25 février 2023
    au 25 mars 2023
  • Lundi
    15:00 - 17:30
  • Mardi
    15:00 - 17:30
  • Mercredi
    15:00 - 17:30
  • Jeudi
    15:00 - 17:30
  • Vendredi
    15:00 - 17:30
  • Samedi
    15:00 - 17:30
  • Dimanche
    15:00 - 17:30