-A +A

Crêt de la Perdrix

Un panorama à 360°

Point culminant du Pilat au caractère sauvage, le Crêt de la Perdrix offre un point de vue circulaire impressionnant, du Mont-Blanc jusqu’au Diois !

Élargir son horizon

Sur ce sommet couvert de landes, où genêts, callunes et buissons de myrtilles tapissent le sol de vert, de jaune ou de mauve selon la saison, un chaos de roches granitiques et une table d’orientation marquent le point culminant du Pilat, à 1 432 mètres d’altitude.

Du haut de ce poste de vigie naturel, bercé par l’air pur et le silence des hauteurs, un panorama d’une ampleur exceptionnelle s’ouvre tout autour de soi. Au nord : la vue s’étend vers les monts du Forez et du Lyonnais, à l’est la vallée du Rhône et la majestueuse chaîne des Alpes qui se dévoile par temps clair du Mont-Blanc jusqu’au Ventoux ; au sud les montagnes de l’Ardèche puis, en se tournant vers l’ouest le Massif central, le Mézenc, le Cantal et le Sancy .

 

La Jasserie du Pilat, refuge des marcheurs et station de ski

En contrebas, une grande bâtisse de pierre posée dans la prairie indique un lieu emblématique du Pilat : la Jasserie, l’une des plus vieilles fermes du massif, dont la cloche sonnait à toute volée les jours de tempête pour secourir les voyageurs égarés dans la montagne.

Transformée en station de ski dès les années 20, la Jasserie a accueilli l’un des tout premiers remonte-pentes de France pour le plus grand plaisir des premiers touristes stéphanois et lyonnais !

Seuls quelques vestiges rouillés d’un téléski et l’ossature métallique d’un tremplin construit en 1933 marquent encore cet âge d’or des sports d’hivers dans le Pilat qui s’est étalé jusqu’aux années 1990.

Aujourd’hui auberge et gîte de montagne, la Jasserie, perpétue la tradition d’accueil des voyageurs et des adeptes du vol libre venus profiter de ce lieu au charme particulier.

Randonner en altitude

En randonnée à pied ou en raquettes, le crêt de la Perdrix donne cette impression de liberté propre à la haute altitude, un sentiment qui se prolonge sur le sentier des crêts où chaque sommet ouvre sur un panorama à couper le souffle, avec par temps clair les Alpes qui s’étendent sur la ligne d’horizon.

Amoureux de la nature, botanistes partis à la chasse aux papillons et fleurs rares trouveront de quoi admirer un spectacle végétal et minéral changeant à chaque saison au terme du sentier Jean-Jacques Rousseau, - hommage au célèbre écrivain venu herboriser dans la région – ou en poursuivant vers la fraîcheur de la cascade du Saut du Gier en contrebas de la Jasserie.