-A +A

L'île du beurre

Refuge des castors

Au fil de l’eau, cet îlot de nature sauvage abrite de nombreuses espèces dont le célèbre castor : plus grand des rongeurs et ingénieur redoutable

La vie au naturel

Sur le Rhône, à hauteur de Tupins-et-Semons, la nature est restée intacte sur une île et sa « lône », vestige d’un ancien bras du fleuve aux allures de mangrove. Aujourd’hui protégé, ce site remarquable est redevenu une terre d’asile, une oasis luxuriante pour des espèces sauvages, menacées par l’activité des hommes.

Depuis les cabanes d’affût et les observatoires discrètement installés au fil de l’eau, une observation silencieuse permettra à qui sait faire preuve de patience, de surprendre le vol rapide du martin-pêcheur, les déplacements gracieux du héron cendré, du grand cormoran et de l’aigrette ou le museau d’un ragondin dépassant de la surface de l’eau. À ne pas confondre avec… celui d’un autre rongeur, grignoteur de bois. 

Pourquoi « L’île du beurre » ?

Ce nom, dérivé du mot bièvre, ancien nom du castor, donne un indice sur l’habitant le plus remarqué de ce milieu. Plus gros rongeur d’Europe, il peut atteindre jusqu’à 30 kg et trouve ici son milieu de prédilection, taille les saules et les peupliers pour bâtir des terriers-huttes et se régale de leurs écorces et de leurs bourgeons.

Jouer les zoologistes en herbe

« Alors, vous avez vu quoi ? » vous demanderont les habitués du lieu au détour d’une balade en famille sur le chemin pédestre et cyclable en accès libre qui traverse ce havre de nature et de tranquillité.

Sans doute vous raconteront-ils leurs meilleurs souvenirs d’observateurs curieux et les heures à privilégier : tôt le matin pour voir les renards s’abreuver, tard dans la journée pour les castors, qui préfèreront la tombée de la nuit pour sortir de leurs abris.

Visitez le Centre d’observation installé sur l’île du Beurre et ses aquariums hébergeant des poissons du Rhône, empruntez des jumelles pour mieux scruter les rives et profitez des expositions ou visites thématiques car connaître et faire connaître la nature c’est toujours mieux la préserver !

Pour les adeptes du vélo, le sentier aménagé de L’île du Beurre se trouve sur le tracé de la ViaRhôna, voie verte qui relie le Léman à la Méditerranée et qu’il convient ici de parcourir à allure modérée pour ne pas troubler les visiteurs à pieds, avant de poursuivre la découverte du Pilat Rhodanien.

De belles randonnées à la découverte des ravins rhodaniens et des vignobles passent à proximité : le sentier de Lônes en terrasses, le sentier de l'Arbuel au départ de Condrieu ou encore le sentier des vignes à Ampuis.